« En matière de journalisme il n’y a rien d’inné. Plus exactement, je ne crois pas au talent d’écriture inné.
Il doit bien y avoir des génies en la matière, de la même manière qu’il y a eu Pelé en football, Van Gogh en peinture et Berlioz en musique, mais j’ai toujours constaté l’évidence que le talent se travaille »expliquait l’ancien journaliste sportif Mababa Diouf.

1a

Cette réflexion, je la partage. Je ne crois pas au talent inné, mais à la vertu du travail. Ce site internet a ainsi pour objectif de vous présenter les travaux journalistiques réalisés dans le cadre de ma formation au CFJ (Centre de formation des journalistes). Etudiante en apprentissage, je vous partage également les sujets réalisés dans le cadre de mon média d’accueil Figaro Live, la web télé du Figaro. Enfin, vous trouverez quelques sujets réalisés de manière indépendante.

Âgée de 22 ans, je suis actuellement en master 2 au CFJ, école que j’ai intégrée après avoir suivi une licence d’information-communication à la Sorbonne Nouvelle.

Du fait de mon apprentissage, je réalise beaucoup de sujets vidéo. Dans le cadre de mon master, j’ai rejoint la majeure Nouvelles écritures visuelles et multimédias. Ce cursus permet d’approfondir les nouvelles formes d’écritures audiovisuelles. J’ai conscience que l’avenir des médias se joue essentiellement sur le web.

Par ailleurs, j’ai une appétence particulière pour la radio, ou les podcasts (pour être dans l’air du temps!). Je suis fascinée par le travail que l’on peut faire avec la voix.

N’hésitez pas à me contacter.

ltrillard@lefigaro.fr / laurene.trillard@gmail.com

Mon compte Twitter

Ma page Linkedin

Ma chaîne YouTube